architecture

Des visuels au service de vos publications 

taille_1000-1.jpg

Cliquez pour voir l'ensemble de la galerie

Nous vivons dans des lieux, souvent urbains, qui sont porteurs de valeurs, d'idées indispensables aux individualités et aux engagements collectifs.
La curiosité est indispensable à l'homme, et un environnement riche en symboles saura vous faire évoluer tout au long de votre vie. L'architecture est un vecteur pour vous aider à façonner vos idéaux. Je me propose d'être votre interprète pour faire connaître vos réalisations en créant pour vous des photographies fortes. J'utiliserai ainsi les perspectives, les volumes, la matière en m'appuyant sur une énergie renouvelable : la lumière.


Les secteurs d'activités sont nombreux et avec un grand nombre de spécificités à prendre en considération,dont voici des exemples :

  • agences de communication
  • agences d'architectes
  • décorateurs et designers 
  • les villes et collectivités
  • les entreprises et commerces des différents secteurs économiques
  • fabricants et fournisseur de produits attachés à la construction de bâtiments 
  • aménageur et urbanistes
  • entreprises du BTP
  • promoteurs immobilier
  • offices de tourisme

La photographie de commande doit avoir un caractère utilitaire et documentaire, pour mettre l'accent sur le contenu sémantique, complété par ma vision plus personnelle qui apportera une esthétique nourrie de mes multiples expériences de photographe d'architecture.

Dans un premier temps, il faut connaître la nature du bâtiment, industriel, institutionnel (Ecole, hôpital...), la taille, le milieu (rural ou urbain), l'orientation des façades. Il y plusieurs méthodes pour connaître toutes ces informations : indications fournies par le client,  collecte de documents, de plans, de photographies, de plaquettes, et internet.
Pour parfaire ma documentation, je demande l'autorisation d'accéder au site à photographier.

La photographie d'architecture doit contenir trois critères :

  • le contenu informatif
  • la composition de la photographie 
  • la qualité de la lumière, qui doit offrir une lecture efficace et agréable de la photographie.

Une sélection rigoureuse basée sur ces trois critères apportera la touche finale au reportage photographique.

La première étape, le jour du reportage photographique, est de déterminer les meilleurs points de vues architecturaux en observant le bâtiment dans son ensemble et dans son environnement.

Il faut ensuite répertorier :

  • les points de vues généraux, (sol, hauteur, recul, escalier...),
  • les contraintes susceptibles de compliquer la prise de vue (panneau de pub, signalétique...),
  • les différents matériaux pour définir le type de lumière, frontale, latérale, indirecte, contre-jour,
  • les meilleurs moments d'expositions pour les façades,
  • le travail sur les détails qui nécessitent un soin particulier,
  • penser aux différents supports qui accueilleront les photographies d'architecture.

La composition de photographies d'architecture : une étape fondatrice

Elle sera faite d'éléments porteurs de symboles complémentaires apportant richesse et cohérence avec le bâtiment synonyme de stabilité, d'éléments mobiles (voiture, trains, motos …) et de présence humaine en action ou immobile. Il faut les placer dans la photographie et leur donner une intention, une action, un sens.
La symbolique se situe également dans les lignes verticales et horizontales, les courbes, complétant ainsi les émotions que je cherche à faire passer à travers les différents sujets abordés.

Pour arriver à créer un reportage complet, j'utilise des techniques spécifiques à la prise de vue et au traitement des fichiers numériques. La photographie panoramique en est un exemple connu.
Ce format si particulier offre des images fortes, qui permettent de mettre l'accent sur les perspectives de l'architecture, horizontales et verticales, les volumes, ainsi que sur son environnement, et de travailler la lumière et ses écarts de contraste. Pour cela, la prise de vue est la clef de voûte de mon travail, et les fichiers numériques la matière première, qui sera traitée dans un premiers temps avec un logiciel photographique pour fichiers raw (lightroom), puis avec Autopano Pro ou Giga pour l'assemblage. Cette spécialité apporte une plus-value aux reportages d'architecture et d'urbanisme.

La photographie d'architecture d'intérieur

Elle est basée sur les mêmes principes que la photographie en extérieur, c'est à dire le travail des volumes, des perspectives, de la matière, des détails, de la lumière qui peut nécessiter un apport de lumière artificielle (flash). Cependant certaines spécificités seront à prendre en compte. L'agencement des meubles et des objets de décoration permettra d'apporter une sensibilité particulière à la photographie (photographie de décoration et d'hôtellerie). Parfois une styliste peut s’avérer très efficace pour développer un thème lors d'un reportage photographique en architecture d'intérieur.

En général, je gère la lumière de façon naturelle si les conditions le permettent, ou au flash afin de modeler l'ambiance d'une pièce en jouant sur les écarts de contraste ou en créant des coups de lumière reproduisant les effets du soleil à travers une fenêtre, une porte … Les lieux très grands et volumineux sont traités avec la lumière du jour ou en utilisant les techniques HDR.

 

Contactez moi
 

bas1000.jpg 

 

 

 

 

Propulsé par PhotoDeck